[PODCAST] Samuel Grzybowski : «l’ESS a deux défis, rester elle-même et grandir»

[PODCAST] Samuel Grzybowski : «l’ESS a deux défis, rester elle-même et grandir»
Militant associatif et entrepreneur social, Samuel Grzybowski a fondé l’association Coexister ainsi que le cabinet de conseil Convivencia pour créer du lien social entre personnes issues de différentes confessions. Dans ce nouvel épisode du podcast Changer la norme, il revient sur son parcours et nous livre sans langue de bois sa vision de l’économie sociale et solidaire.


 

« Notre travail n’est jamais confessionnel, ni religieux. » Ce qui intéresse vraiment l'entrepreneur social de 27 ans Samuel Grzybowski, ce n’est pas le dialogue entre institutions religieuses, mais de créer du lien social entre personnes, au-delà de leurs convictions, de leurs origines et de leurs appartenances. En 2009, il a créé l’association Coexister, « mouvement qui essaye d’apprendre à mieux vivre ensemble en particulier dans la diversité de convictions qui caractérise un pays comme la France ». Ce dernier recense 3 000 membres actifs sous la devise « diversité de convictions, unité dans l’action».

 

Convivencia, un des rares cabinets de conseil sur le fait religieux 

 

Alors qu’un manager sur deux est confronté au fait religieux et qu’un sur quatre ne sait pas comment réagir, il crée Convivencia en 2015, un cabinet de conseil pour accompagner les structures – entreprises, associations, administrations – sur la prise en charge du fait religieux. Samuel Grzybowski raconte ainsi au micro de Flavie Deprez que Convivencia lui a permis de toucher de nouveaux publics et de financer l’association qui a également développé ses propres ressources. Malgré ses sept concurrents, le cabinet est leader sur son marché.

 

Mettre à fin à la confusion entre lucrativité et intérêt personnel

 

L’entrepreneur social se montre critique sur les évolutions législatives récentes, telles que la loi Pacte. Estimant que « l’ESS a deux défis, rester elle-même et grandir », il met en garde contre une hybridation trop poussée des statuts et plaide pour la création d’un « statut juridique nouveau qui arrête de mettre de la confusion entre lucrativité et intérêt personnel »

 

Envie d’en savoir plus sur le projet de Convivencia ? Écoutez le nouvel épisode du podcast Changer la norme par Carenews! 

Changer la norme est soutenu par la Fondation Entreprendre.

, , , , ,